(R)évolution


Univers de la campagne : Les chants de Loss

Système de jeu : D10

MJ : pivoine22

Nombre de joueurs : 4

Rythme :

Standard (1 post / 3 jours)

Exigence :

Cyrano (le roleplay est au centre même de la partie !)

Les Chants de Loss  est un jeu de rôle de planet- fantasy Da Vinci-punk sur un monde étranger et lointain, qui n’était pas fait pour les humains, prévu à la publication fin 2018 par les Editions du Matagot. Il s’agit aussi d’une série de romans, publiés chez l’éditeur Stellamaris.

Loss est un monde où créatures mortelles, pouvoirs mystérieux, secrets oubliés et civilisations anciennes côtoient la science de la Renaissance, les merveilles technologiques des génies et des ingénieurs, les exploits des navires lévitant, des armes à impulsion et des premières machines électriques, et les effrois des premières expériences sur la vie.

Loss est peuplé dans l’ensemble des terres formant un sous-continent autour des Mers de la Séparation. Mille après le Long-Hiver provoqué par les Chanteurs de Loss, qui menaça de faire disparaitre tous les hommes, les sociétés ont prospéré en une vingtaine de cultures dirigées le plus souvent par des Cités-Etats. Un empire domine pourtant les Mers de la Séparation, l’Hégémonie d’Anquimenès, fief de la toute puissante Église du Concile Divin. Cette religion qui a écrasé presque toutes les autres formes de culte devenus marginaux impose partout par la parole et la force militaire sa loi, et décide ce qui est moral et de ce qui est impie.

Une seule Cité-Etat fait véritablement de l’ombre à sa toute-puissance : Armanth, capitale de l’Athémaïs. La Cité des Maitre-marchands, le havre des savants et des libres penseurs, la cité aux cent milles esclaves, la plus grande et la plus libre ville de tout Loss.


Seul impératif:

Un joueur et un seul, pourra et doit incarner une Chanteuse de Loss.  Cela servira la campagne et j'aimerais éviter que cela soit un pnj.

Participants

Guzim
Stepha Ne
RavenShadowy

Messages au fil du temps, par mois