Perdus sous la pluie


Univers de la campagne : Enfance, horreur, émergent

Système de jeu : Simple

MJ : Dunkel

Nombre de joueurs : 3

Rythme :

Standard (1 post / 3 jours)

Exigence :

Standard (action décrite correctement, quelques pensées, ...)

« Plic, ploc, tombe la pluie,
Mettons-nous vite à l'abri.
Plic, ploc, tiens-toi à moi,
Et surtout ne me lâche pas.
Plic, ploc, les enfants perdus...
Ne sont jamais revenus. »

La chanson des sirènes

On raconte que les enfants qui se perdent dans la ville un soir de pluie finissent dévorés par les sirènes de l'averse.
Le seul moyen d'échapper à ces créatures affamées serait de trouver d'autres enfants perdus et de ne jamais s'éloigner d'eux.
On raconte aussi que les sirènes trouvent toujours un moyen pour s'insinuer dans les groupes les plus soudés.

Par les mauvaises pensées, par la peur, par la faim, par le manque, par la solitude enfin, elles emportent leurs victimes les unes après les autres pour les manger dans les ténèbres. A la fin, un seul enfant perdu parviendra à retrouver le chemin de la maison. Des autres, on n'entendra plus jamais parler.

Perdus sous la pluie est un jeu de Vivien Féasson, où tous les joueurs sont les conteurs. Nous incarnons des enfants entre 6 et 12 ans, perdus, confrontés à quelques horreurs. A chaque chapitre, un des enfants est le personnage principal. Les autres joueurs incarnent l'Adversité. Un dialogue va s'instaurer entre l'enfant perdu et cette dernière. Quand l'enfant déclare le chapitre terminé, il passe la main à un autre enfant.

Pendant les échanges, l'enfant perdra des Attaches lors de confrontation. Quand il n'a plus d'Attache, il disparaît totalement perdu et le joueur devient un membre permanent de l'Adversité.

La partie se termine quand le dernier enfant disparaît.

IRL, une partie de Perdus sous la pluie ne dure que quelques heures. Sur Jdroll, elle devrait durer un à deux mois.

Participants

Baudelaire
Ardia
Beru

Messages au fil du temps, par mois