Nom HK-47
Date de naissance :
Date d'inscription 12/07/16
Date de dernière activité 17/10/17 07:57
Description

Je bosse dans l'informatique, mais on s'en fout. J'habite en Bretagne mais c'est pas important.

Ce qui est important, c'est que je suis un rôliste depuis que j'ai découvert comment on lance un dé. 

Je travaille actuellement sur plusieurs projets de JDR amateurs. Avec un peu de chance, j'en finirai peut-être un un jour. Bon, j'exagère, j'en ai déjà terminé un, et deux autres sont presque terminés. En voici une liste à peu près exhaustive :

Kafka Incorporated

Type : JDR amateur

Genre : Humour/Contemporain

Kafka Inc. est un JDR satirique s'inspirant notamment du film Office space, de la série télévisée The Office (dans sa version britannique ou américaine, selon les goûts) et de la bande dessinée Dilbert. Son principe est simple : les joueurs sont des employés de bureau travaillant au siège social de Kafka Incorporated, gargantuesque corporation mondiale aux innombrables ramifications (à peu près toutes légales), et qui se battent au jour le jour pour garder leur boulot, malgré la pression, malgré les consignes ridicules, malgré les règlements ubuesques, malgré les conditions de travail à filer une rupture d’anévrisme à un syndiqué de Force Ouvrière, malgré le management et leur méthodes à faire passer Pol Pot pour un saint doublé d'un génie, malgré leurs collègues que l'idiotie dispute à la sournoiserie, et malgré le bâtiment lui-même qu'on dit être une porte vers l'enfer. L'objectif pour les joueurs est à la fois de conserver leurs emplois... et si possible de sauver leur santé mentale.

Le tout se joue dans une ambiance d'humour tantôt noir, tantôt absurde, tantôt absurdement noir. Pour faire genre, les PJ sont appelés Employés, et le MJ porte le titre de DRH. Si vous voulez vous faire une idée plus précise du type de JDR qu'est Kafka Inc., imaginez un mélange des œuvres susmentionnées et du JDR Paranoia, avec un soupçon de Lovecraft. Vous commencez à paniquer ? Alors c'est que vous avez compris.

Les scénarios s'articulent généralement sur le modèle suivant : les Employés reçoivent une tâche à accomplir (généralement infaisable et/ou insensée... Si elle paraît simple, c'est qu'il y a cachalot sous gravier) et doivent se débrouiller pour l'accomplir sans les ressources ou le temps requis (ou pour faire croire aux patrons qu'ils l'ont accomplie, ou même pour s'assurer que quelqu'un d'autre sera blâmé à leur place). Naturellement, tout dans la boîte se mettra en travers de leur chemin pour les en empêcher, aussi les Employés devront-ils faire preuve d'astuce, d'habileté, de bagout et de flagornerie.

Ce JDR est terminé et est disponible via sa fiche sur le site du GROG. Enjoy !

Tropico, el juego de rol !

Type : JDR amateur

Genre : Humour/Espionnage

Tropico : el juego de rol ! (Tropico : le jeu de rôles) est, comme son nom l'indique, une adaptation en jeu de rôles de la franchise vidéoludique Tropico. Tout comme cette dernière est une pastiche (ou du moins l'était à l'origine) des jeux de gestion tels Sim City et Civilization, le jeu de rôles Tropico se veut une parodie des œuvres d'espionnage dans la veine des romans et films James Bond. On pourrait résumer ce JDR comme étant le croisement (sans doute contre-nature) de 007, de Conspiracy X et de Paranoïa, avec de vrais morceaux d'humour noir dedans.

Le jeu a donc pour cadre la nation insulaire de Tropico, petite république bananière gouvernée par El Presidente, perdue dans le golfe des Caraïbes et en pleine Guerre Froide. Tropico, non contente d'être divisée en factions (voir la section appropriée) tirant chacune la couverture à elle, se retrouve donc également au statut de pion pour les deux superpuissances dans leur curieux jeu d'échecs nucléaire dont il est probable que nul ne sortira vivant.

Les joueurs incarnent des agents secrets du régime d'El Presidente chargés d'accomplir des missions pour assurer la stabilité du régime et l'élimination des menaces aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur des frontières tropiquéennes. Mais, comme dans Paranoïa, ces agents secrets appartiennent tous secrètement à l'une des factions de Tropico, et ont en conséquence leurs propres objectifs secrets qu'ils devront accomplir secrètement durant leurs missions secrètes sur et hors de l'île (pas secrète, elle).

Mensonges, tromperies, coups bas, complots, trahisons, latin jazz... Bienvenue à Tropico !

Ce JDR est en cours de rédaction et n'est toujours pas terminé, parce que son auteur est un gros flemmard dissipé. Ah non, mais j'vous jure, les jeunes de nos jours...

XXIV


Type : JDR amateur

Genre : Space-opera/Hard SF/Post-cyberpunk

Nous sommes en 2301. Dix ans se sont écoulés depuis la défaite finale de la Terre, qui vit la mort de l'Empereur et la chute de son Empire Terrien, face à ses cinquante-sept colonies révoltées. Trente années d'oppression achevées dans l'une des guerres les plus meurtrières de l'Histoire.

Aujourd'hui, la Fédération des Colonies Libres reprend lentement les rênes d'une population encore traumatisée. Mais une nouvelle inquiétude commence à naître : l'union des colonies peut-elle être maintenue, maintenant que leur ennemi commun à cessé d'exister ? C'est la question que se pose Matthew Kasparov, premier dirigeant élu de la Fédération ; alors que des tensions commencent à naître au sein et au dehors des Colonies, il se demande s'il ne sera pas le dernier...

En ce début de XXIVème siècle, la Galaxie Colonisée est un endroit étrange, singulier, fascinant. Au-delà des frontières fédérales, un homme au masque de démon dont nul n'a jamais vu le vrai visage s'autoproclame Oni Tenno et, fondant une société isolée de l'extérieur sur une planète reculée, entreprend de ressusciter le Japon féodal. D'autres fondent une nation dévouée à la recherche fondamentale et au transhumanisme, dont les projets sont dérobés à la vue du public. Ailleurs encore, une religion se fonde dans d'énormes vaisseaux spatiaux à la conception étrange, errant dans le Vide galactique et vouant un culte à l'hyperespace.

Mais en ces temps troublés, les plus grands dangers envers la FCL ne se situent pas nécessairement à l'extérieur de ses frontières...

Ainsi commence ce nouveau chapitre dans l'histoire de l'Humanité, bercé entre craintes et espoirs, conté par la prose de Nadir le Cynique, Nadir l'Apatride, Nadir le poète inconnu.

Ce JDR est presque terminé, il ne manque plus qu'un scénario de base que je terminerai peut-être un jour si tout va bien et que le temps le permet.

 

Veccenium


Type : JDR amateur

Genre : Renaissance-fantasy

Alors que commence la 601ème année de l'ère des Trois Majeurs, le continent de Veccenium a beaucoup changé. La seconde moitié du siècle précédent, déjà, connut de nombreux bouleversements : des royaumes plusieurs fois centenaires disparurent, d'autres états naquirent de leurs cendres, des schismes divisèrent l’Église...

Les accomplissements technologiques et les découvertes se multiplient. On invente ici une poudre explosive dont on fabrique des armes d'un genre encore jamais vu. Là, on développe de nouveaux types de bateaux capables de traverser les océans. Là encore, on crée des machines volantes. De nouvelles terres sont découvertes, pleines d'opportunités.

L'Empire Sévécien entre dans sa vingtième année. Le règne de son empereur, Seveci II, dit l'Héritier, est particulièrement placide depuis son début. Les dissensions religieuses se sont tues, les maisons nobles sont calmes... N'est-ce que le calme avant la tempête, comme le craignent certains et l'espèrent d'autres ? Ce siècle verra-t-il naître un nouveau monde ou une continuation de l'ancien ?

Et dans le premier cas, l'Empire saura-t-il survivre au changement ou sera-t-il, à son tour, balayé par l'avenir ?

Ce JDR amateur est en cours de rédaction. À vue de pied, je dirais qu'il est terminé à 50 %, en m'accordant une marge d'erreur de 50 %. Voire plus, je sais pas calculer les marges d'erreurs.

 

Real Bad Guys


Type : Campagne jetable (ou burst, comme on dit dans le jargon)

Genre : Contemporain/Criminalité

C'est l'histoire de la criminalité parisienne, de ses clans, de ses gangs, de ses guerres clandestines, de ses réseaux de contrebande, de ses trafics de drogue, et de sa course permanente contre la police.

C'est l'histoire d'une équipe de quatre professionnels du « milieu » qui, pour l'argent, pour la gloire ou simplement pour l'adrénaline, se lancent dans des cambriolages de plus en plus risqués.

C'est l'histoire de quatre Real Bad Guys, des criminels mais pas des monstres pour autant, et de leur vie quotidienne au sein de la pègre de Paris.

Ce JDR qui incite à la violence et au crime organisé (roooh ! pour un peu je passerais sur TF1) est en cours de création. Peut-être que je ferais une campagne dessus un jour. Peut-être sur ce forum. Qui sait ? Des choses plus improbables se sont produites. 

 

Funeste France


Type : Probablement une campagne jetable/burst. J'imagine. Je sais pas trop encore.

Genre : Uchronique, historique

Et si Napoléon III, à la fin des années 1860, avait décidé de s'allier à la Prusse plutôt que de s'y opposer ?

Et si était ainsi née une alliance, en conséquence de laquelle la France était entrée dans la Grande Guerre non pas au côté de la Triple-Entente mais de la Triple-Alliance ?

Et si au terme de cette guerre, la France et l'Allemagne avaient toutes deux été brisées à la fois par les réparations de guerre qui leur ont été imposées et par la crise économique de 1929 ?

Et si cette défaite, l'humiliation qui s'en était suivie et la crise n'avaient pas aidé à la montée au pouvoir de l'extrémisme en Allemagne, mais en France ?

Et si c'était cette France, qui, à la tête de ses alliés allemands, japonais et italiens, se préparait à une nouvelle Guerre Mondiale, pire encore que la précédente ?

Bienvenue dans une nouvelle France, une bien funeste France, qui pourrait dans sa folie précipiter le monde entier dans une ère sombre...

Ce JDR -pardon- cette ébauche de ce qui pourrait être un jour un JDR a à peine été esquissée par le margoulin qui lui sert d'auteur. Autant dire que c'est pas demain la veille qu'on y jouera. On se rend pas compte, mais faire une bonne uchronie, c'est du boulot.

Si l'un ou l'autre de ces projets vous intéresse ou que vous souhaiteriez en savoir plus, contactez-moi. Je serais même d'accord pour vous laisser lire ce que j'ai déjà écrit, voire même -honneur insigne normalement réservé aux seuls membres de ma Foi- à y participer. Ceci à la seule condition que vous promettiez de pas exploser de rire en lisant ce que j'ai fait, vous serez gentils.